Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et si la vaccination, de manière générale, et les infections sévères étaient à l’origine de l’« épidémie » de maladie d’Alzheimer actuelle ?

 

La plupart des médecins consacrent peu de temps à la méthylation, mais ils voient tous les jours sans le savoir des patients présentant des problèmes dus à des déficiences de la méthylation. Les troubles fréquents chez les adultes dans lesquels le déficit en méthylation joue un rôle sont notamment :

  • les migraines, les maux de tête ;
  • les vertiges ;
  • la fatigue chronique, la fibromyalgie ;
  • la douleur chronique / les névralgies / les neuropathies ;
  • le trouble déficitaire de l'attention chez les adultes (TDA), le trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention des adultes (TDAH) ;
  • les troubles épileptiques ;
  • le syndrome post-commotion cérébrale ;
  • le cancer neurologique ;
  • les troubles anxieux / la dépression / la bipolarité ;
  • la maladie d’Alzheimer et les démences ;
  • l’infertilité, les problèmes de régulation hormonale ;
  • l'asthme ;
  • le psoriasis ;
  • les sensibilités alimentaires ;
  • l'hypothyroïdie ;
  • les troubles auto-immuns (lupus, rhumatoïde, Hashimoto, etc.) ;
  • le dysfonctionnement immunitaire chronique (levure, virus, maladie de Lyme, etc.) ;
  • le diabète.

Les carences en vitamines B méthylées, méthyl vitamine B12 (méthylcobalamine) et méthyltétrahydrofolate (MTHF) sont un cofacteur commun à tous les problèmes ci-dessus. Ainsi, bien que des médecins en trop petit nombre connaissent un peu la méthylation, c'est un problème énorme pour la grande majorité de nos patients. Vous ne pouvez pas ignorer la méthylation, car c'est vital pour la santé.

Le déficit en méthylation est la composante manquante de la récupération neurologique et immunologique. Des facteurs génétiques et acquis prédisposent de nombreuses personnes à développer un déficit en méthylation. Un patient qui est génétiquement, ou autrement, prédisposé à développer une ou plusieurs maladies dues à un déficit de méthylation ne le fera pas tant qu'il n'aura pas vécu un événement déclencheur, des vaccins (virus vivants) aux infections sévères, aux expositions environnementales, aux traumatismes et aux opérations chirurgicales, en passant par des états émotionnels tels que le stress.

Cependant, un approvisionnement adéquat en vitamines de méthylation peut annuler les effets délétères de ces facteurs prédisposants, et donc prévenir ou traiter un grand nombre des problèmes associés à une carence en méthylation. Le soutien de la méthylation, le contrôle (ou si possible l'élimination) des déclencheurs inflammatoires et le soutien mitochondrial peuvent tous aider à optimiser la santé neurologique.[1]

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :